lundi 31 août 2015

ArMES SaNS cIBLES, S'Abstenir. INSpiration POéTIQUE.

 


C'est dit, j'ai besoin de lancer un nouvel appel à la PAIX, besoin de lui demander de venir enfin s'installer sur terre en toute sérénité, pourtant j'ai un doute. 
Un sérieux doute ! 




Comme une onde de choc contradictoire qui enserre mon cœur, une émotion forte, qui lutte et m'anime, me stimule et m'aide à résister aux interférences qui brouillent ce signal déjà difficilement perceptible. Alors j'écoute ce signal jour et nuit avec tous mes sens en éveil, surtout le sixième !


Celui de mon origine animale, instinctive et particulièrement anesthésiée par des centaines de siècles de soumission, toujours renouvelée au nom d'une civilisation et de sa suprématie absolue... jusqu'à sa prochaine chute des suites d'une lonnnnngue décadence.

J'observe le jour et sa progression, je vois le soleil passer au dessus de mon ciel, puis recommencer dès le lendemain cette rotation, cette "révolution" d'Est en Ouest. Etrange interprétation qui m'incite à imaginer que si le soleil tourne ainsi autour de la terre, alors n'est-ce pas la terre qui tourne à l'envers ?
Qui donc se prend pour le centre de l'univers ?
La Terre des Hommes, autour de laquelle tournerait tout l'univers et son infinité majestueuse ? Juste pour le plaisir des yeux ?
Faudrait-il que ce berceau de notre humanité soit alors un cadeau inestimable !!!
L'HUMAIN au contrôle du centre de l'univers ?!? Banco ! Vive le 21e siècle des Illuminés !
Nous avions connu quelques révolutions, le siècle des Lumières, la Renaissance, l'Inquisition, le Colonialisme, il était temps de se renouveler question marketing.




Nous nous complaisons dans un système qui nous oppresse, simplement par peur du pire. Mais quel pire ? le manque ? La privation ? Foutaises.
Comment ne pas douter désormais de notre capacité collective, à rétablir l'équilibre de notre microscopique écosystème, à décider raisonnablement de le reconsidérer à sa juste valeur ? De notre capacité à résister à cette pression implacable et contre nature, cette force de conviction hypnotique affichée jusque sur nos aliments, nos vêtements, nos écrans, et prochainement transplantée dans notre code génétique in-vivo ? Dans quel but ? Toujours consommer mieux et surtout plus...


La Terre, notre berceau est tout mais certainement pas un cadeau ! Elle est notre CHANCE, notre dernière chance ! La terre est notre "purgatoire" incontournable, elle synthétise à elle seule toute l'énergie que nous sommes capables de déployer naturellement. Appelez ça la vie si vous voulez, ou bien la foi, ou la force intérieure, et dans la langue qui vous plaira, mais vivez la pleinement et prenez conscience progressivement de votre réveil. Nous détenons cette énergie car nous sommes la somme de cette puissance inestimable. Imaginez le nombre d'individus égaux que nous sommes à partager la VRAIE réalité.

Seulement, somme nous capables, nous humanité héritière d'une courte histoire déjà très répétitive dans l'insondable chronologie de l'univers, d'accueillir la Paix sur terre en lui offrant ce qui nous manque le plus ? La dignité.

Sommes nous assez généreux pour partager avec la Paix ce dont elle a besoin pour subsister mais dont les élites de nos générations et dé-générations passées continuent de nous priver cruellement ? L'instruction et la transmission sont des biens précieux, malheureusement détenus et codifiés pour limiter globalement la capacité de réflexion de l'individu, sa capacité à partager des émotions, des sentiments, des sensations d'une valeur inestimable. D'autant plus inestimable et puissante si elle venait à être mutualisée !!!
Je parle bien sur de cette vertu qui nous habite tous de manière égale, avant même notre naissance, mais qui bascule à ce juste moment dans l'injustice de la nature humaine et son évolution ! Quel dés-amour, quelle déchéance. 



Alors dignité ou pas ?!? 
CETTE précieuse DIGNITÉ résume à elle seule nos trois valeurs fondatrices : La liberté, l'égalité et la fraternité, cette triade qui repose elle même sur les piliers que sont les droits inaliénables de la liberté individuelle et par conséquent de la responsabilité civile. Un cheminement dont les priorités sont : Solidarité, hospitalité, dialogue, respect, générosité (altruisme ? empathie ??). 
Question d'équilibre tout simplement, un symbole de justice antique, dont le mouvement de balancier n'a rien d'un jeu de hasard.


Il en va donc de la responsabilité civile de tout un gouvernement, de tout un état et de tous ses associés lorsque quelque part dans le monde, un groupe de journalistes est assassiné dans des circonstances aussi douteuses qu'improbables.
Mais il en va aussi de la responsabilité civile de tout un peuple de s'en informer convenablement sans attendre son steack haché d'info aseptisée du 13h puis remâchée du 20h, tout en zappant sur les chaînes d'info prédigérée en continu et perpétuellement... le regard braqué sur une réalité trop partielle, bien loin d'être impartiale !

Parce-que la digestion me semble bien rapide en comparaison des dégâts occasionnés à tous les niveaux et principalement ses effets sur la radicalisation des idéologies, quelles qu'elles soient, d'où qu'elles viennent. 

Si, si je vous le jure !!! Aw Allah !








Le 11 janvier de cette sombre année, nombreux sont ceux qui ont mobilisé leur libre arbitre, pour une fois défiler dans le respect et la dignité d'un peuple aussi diversifié qu'inégal et quotidiennement individualiste. Une belle leçon de respect ou de sang froid ?
Le communautarisme est critiqué de longue date par ceux-là même qui l'entretiennent, l’attisent en engageant leurs pays dans de funestes conquêtes territoriales, au gré de leur boulimie de pouvoir, divisant ainsi pour régner encore un peu, puis finalement grignoter encore ce qui reste d'humanité en nous... 

Pendant ce temps, leur politique de la terreur fait son chemin en focalisant l'attention sur un éventail de diversions plus perverses les unes que les autres. Nous sommes arrivés à l'apogée du cynisme de notre propre système.

J'avais prévenu dans le titre, "âmes sensibles, s'abstenir" à quelques fautes de frappes près, j'avoue. 

Mais de toutes façons nous vivons dans un monde où l'orthographe lui même se retourne dans sa tombe... surement une question de gravité ?!

Ceci était un message subliminal des Porte-Paroles de la Génération XXI.

Aujourd'hui le monde tourne à l'envers car L’HUMANITÉ a oublié qu'elle est L'ÂME UNITÉ. 

Tout ça n'engage que moi, mais si vous avez au moins rigolé 2 minutes, ce plaisir est partagé.


Août 2015. -"Même combat jusqu'en 2017. On ne lâche rien !"


Idrissa-Flo Touré, Touareg embusqué / aka NO MAD LAND pour l'éternité.