mardi 21 février 2017

Les Longues Barbes - Nains Impériaux.

 

Voici quelques semaines que mon vieux camarade Fabien m'avait confié son petit régiment de Nains.
Pas peu fier de sa collection full métal, antérieure à 2000 et toujours en peinture d'époque, mon Fab' s'est pris de cette bonne idée de me confier les prochaines peintures, plutôt que s'y remettre 10 ou 15 ans plus (trop ?) tard...
Ce petit QG court sur pattes sera donc bientôt recruté au sein de son bataillon toujours en action en mode V4, sur les tables de Warhammer Battle. Génération Oldschool, on n'en réchappe pas. ^^

Ces vétérans et hauts dignitaire du contingent, arborent fièrement les dorures qui démarque leur rang.
Ils n'ont pas oublié d'attacher chacun solidement à leur ceinturon, cette choppe fétiche, celle qui décuple immanquablement la bravoure des Nains à la bataille.
SANTE !






Techniquement, j'ai d'abord effectué une sous-couche à l'aérosol en deux tons : 
Noir pulvérisé en contre-plongée (par en dessous) pour ombrer naturellement le sujet et un voile de blanc vaporisé en zénithal (par au dessus) pour poser les lumières.





A partir de là, j'ai appliqué sur les pièces d'armures et les vêtements un lavis bleu assez léger.
Une fois sec, j'ai renforcé le bleu d'un glacis supplémentaire suivi de différentes phases d'éclaircissements.




Ayant pris soin de laisser les mains et les visages immaculés, j'ai juste assombri et donné la teinte avec un lavis de reikland-flesh par dessus une base très finement diluée de kislev flesh.
Ensuite, j'ai éclairci le peu d’arêtes émergeant des casques à cornes déjà bien couvrants. 

J'aurais même pu aller jusqu'à leur rosir le pif avec un léger glacis de rouge !
Mais ça, je laisse le soin au propriétaire de les enjoliver de batailles en victoires... :p





Les barbes ont reçu un assombrissement en lavis d'agrax et underline de nuln oil, puis ré-éclaircies en gris clair ou en ushabti bone pour casser et varier un peu la toison blanchie de ces vétérans barbus.



Viennent enfin dorures, petits détails (gemmes, yeux, boutonnières...) et accessoires en cuir / bois (bourses, sacoches, choppes, fourreaux, ceintures...). 
Pour finir, les boucliers sont peints séparément à l'identique, puis assemblés pour la photo finale.



Le soclage, conformément aux habitudes que j'ai prises, est réalisé avant la peinture de la figurine qui restera ainsi solidaire de son socle pour le restant de ses jours. 
J'utilise un pinceau pour étaler une bonne épaisseur (1mm) de colle pva autour des bottes.

J'y ajoute une pincée de broyats végétal sec et très fin, un ou deux petits gravillons pour la roche, puis je plonge le tout dans un bain de sable fin, qui va servir de mortier en agglomérant la colle et se rétractant, tout en séchant autour des bottes.




Les quelques étapes, progression en images.


Pré-sous-couche noire.



Voile blanc zénithal verso


Phase intermédiaire verso
Phase intermédiaire recto


Dernières touches avant la pose du bouclier.


Phase finale.